Le choc

La séparation c’est comme le décès. Quand tu le vis, tu passes par une multitude de phases. Sauf que toi, la femme de l’histoire, tu les as déjà passées.

Ce qui est étrange quand tu te sépares (mais qui explique beaucoup de choses) c’est que le plus souvent t’es stressée, anxieuse, pas bien dans ta peau AVANT de prendre ta décision. Une fois qu’elle est prise, tu revis. Mais pour ton ex c’est l’inverse… Lui il a rien vu venir fait que quand tu l’annonces, le stress commence !

Pis on le sait qu’on fonctionne comme ça : une fois qu’on déballe ce qu’on a sur le coeur on se sent plus légère. Parce qu’on en a tellement sur les épaules que ça fait du bien de mettre se problème là sur le dos de quelqu’un d’autre. Anyways, ta décision est prise, pis pour le moment tu vis bien avec.

Pour lui c’est le choc. Il dit rien pour le moment, la vie continue. Ça sonne un peu comme le calme avant la tempête. Tu sais pas trop sur quel pied dansé parce qu’il a pas de réaction.  Tu te dis que c’est bien, c’est qu’il comprend lui aussi que ça peut pas continuer comme ça…

Mais au fond tu le sais que la tempête va s’en venir… Pis ça va peut être pas être beau : on a beau être adulte, ça empêche pas d’être con parfois.

Mais, tu te dis que tu va faire ton possible pour que ça se passe bien, et surtout, surtout, que les enfants continus d’être des enfants heureux.

Ouf, v’là un beau nuage là bas, je sens les premières gouttes de pluie qui tombent…